Cartographie

TITRE PROFESSIONNEL MECANICIEN REPARATEUR EN MARINE DE PLAISANCE

Formation continue

Niveau V

Sorties après l'année terminale de CAP ou BEP ou sorties de 2nd cycle général et technologique avant l'année terminale (seconde ou première).

Débouchés :

  • CAPITAINE DE NAVIRE DE SERVITUDES (H/F)
    Le capitaine de navire de servitudes a pour principale mission de transporter le personnel de maintenance et son matériel, entre le port de maintenance et le parc d’éoliennes offshore.
    Premier responsable du navire, son rôle consiste à diriger le navire et à veiller à la sécurité des passagers et des biens transportés. Il doit contrôler le bon fonctionnement des instruments de navigation et de commande, disposer des données météorologiques tout au long du parcours maritime.
    Le capitaine doit s’assurer des autorisations nécessaires à la naviga­tion de son navire, et également de la mise en conformité et de la sûreté de son navire.
  • MÉCANICIEN DE DRAGUE (H/F)
    Il conduit la drague sous la direction du chef mécanicien. Il démarre les moteurs et les générateurs et assure le bon fonctionnement de l’ensemble. Il met les pompes en marche et commande le moteur depuis la salle des machines, toujours sous les ordres du conducteur. Il maîtrise le fonctionnement des moteurs, des appareils auxiliaires et des systèmes de contrôle.
    Il sait interpréter des paramètres de fonctionnement au niveau de :
    • la pression et la température,
    • l’actionnement des pompes de carburant et du moteur,
    • l’hydraulique, le pneumatique, la thermodynamique, la technique frigorifique et l’électricité,
    • les techniques de réparation,
    • la construction et la stabilité d’un bateau,
    • la lecture de plans et de manuels d’instructions,
    • les prescriptions en matière de sécurité et d’environnement.
  • MÉCANICIEN et CHEF MÉCANICIEN OFFSHORE (H/F)
    Il intervient de façon curative et préventive sur l’ensemble du parc machine. Il assure la maintenance des équipements mécaniques du site (pompes, machines tournantes, compresseurs, presses hydrauliques, convoyeurs…) suivant un planning d’intervention, pour les remettre en état ou les améliorer et rédiger des rapports d’intervention. Il est capable de lire des documents et des plans constructeurs dans le cadre d’analyses de pannes ou de dysfonctionnements d’équipement. Il participe de façon active aux réunions techniques d’amélioration de la fiabilité des équipements et des installations.
  • TECHNICIEN DE MAINTENANCE (H/F)
    Sur site, le technicien de maintenance entretient les éoliennes. Il effectue la maintenance programmée des machines pour garantir leur bon fonctionnement.
    Lorsqu’un problème survient malgré tout, il doit intervenir rapide­ment pour ne pas ralentir l’exploitation. Il analyse la machine pour trouver d’où vient la panne. Puis il remplace les pièces abîmées et remet l’appareil en service.
    Spécificités nécessaires pour l’éolien offshore :
    • Forte sensibilisation à la sécurité en mer : travail en hauteur, travail en mer, survol des sites,
    • Compétences en électrotechnique, mécanique, électricité haute tension, composites, levage,
    • Spécialisations : « éoliennes », « station électrique » et « fondation » et également « navires de servitudes ».

Établissements

50 - Manche

Centres de Formation Continue

AFPA campus d’Equeurdreville
55, Rue Beuzeville
50120 Equeurdreville

 
Téléphone : 39 36


Actualités

FEM recrute un(e) Ingénieur de recherche en géosciences marines (CDD)
 
FEM recrute un(e) Ingénieur de recherche en géosciences marines (CDD)
France Energies Marines vient d'annoncer l'ouverture d'un poste : Ingénieur de recherche en géosciences marines : géotechnique et géophysique


Toute l'info à suivre

Newsletter

Presse

Ouest Normandie énergies marines
3, rue René Cassin - 14280 Saint-Contest
emr-[(at)]-spl-onem-[(dot)]-fr | +33 (0)2.61.45.17.30


une initiative
Facebook RSS LinkedIn

Réalisation Web-Interactive