Cartographie

TITRE PROFESSIONNEL TECHNICIEN SUPERIEUR EN ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE, AUTOMATIQUE

Formation continue

Niveau III

Sorties avec un diplôme de niveau Bac + 2 ans (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales, etc.).

Débouchés :

  • TECHNICIEN ÉLECTRONICIEN (H/F)
    Le technicien intervient sur des équipements industriels, des sys¬tèmes de télécommunications... Il localise l’origine de la panne, procède au remplacement d’un composant ou d’une carte électro¬nique, modifie le programme informatique intégré à une puce, puis remet en service les équipements.
    Dans un laboratoire d’essais, il vérifie qu’un prototype (de système de guidage laser, par exemple) est conforme aux performances atten¬dues. En collaboration avec l’ingénieur, il définit les mesures à effec¬tuer, puis réalise les essais et exécute les mises au point. Technicien de contrôle, il définit les tests à pratiquer sur les produits fabriqués.
    Dirigé par un ingénieur, il peut participer à des activités d’études : conception à partir d’un cahier de charges d’une carte électronique, par exemple. Il réalise le schéma de la carte, effectue les tests de conformité, édite les documents de fabrication. En tant que techni¬cien d’intégration, il participe à la fabrication des équipements en implantant les cartes électroniques et en assurant leur raccordement.
  • TECHNICIEN EN ÉLECTROMÉCANIQUE (H/F)
    L’électromécanicien installe les machines neuves d’un atelier ou d’un chantier : machines de production, engins de levage, etc. En s’appuyant sur le dossier de fabrication, il assure le montage des moteurs, roulements ou variateurs de vitesse, et établit les connexions électriques. Il procède aux différents réglages et vérifie le bon fonction¬nement de l’ensemble.
    Mais son rôle consiste surtout à entretenir et dépanner les machines. C’est ainsi qu’il pratique des interventions régulières de maintenance préventive. Il réalise les tâches d’entretien prévues : nettoyage, vérification de l’isolation des circuits électriques, graissage, changement de pièces mécaniques, etc.
    Il effectue également tous les contrôles destinés à repérer une ano-malie comme la surchauffe, la déformation ou l’usure. Il change alors les éléments défectueux. Lorsqu’une panne survient, l’électromécanicien procède à une série de tests et de mesures pour trouver l’origine de la défaillance. Puis il remplace les pièces ou les composants usagés, effectue les réglages et remet en service. Fort de son expérience, il peut suggérer des améliorations au bureau d’études, et intervenir ainsi en amont de la fabrication des machines.

Établissements

14 - Calvados

Centres de Formation Continue

CNAM – Centre Régional de Basse-Normandie
Université de Caen Basse-Normandie - Campus I - Bât Vissol Avenue de Bruxelles
14032 Caen Cedex 5

 
E-mail : cnam-[(at)]-cnam-basse-normandie-[(dot)]-fr
Téléphone : 02 31 56 66


Actualités

FEM recrute un(e) Ingénieur de recherche en géosciences marines (CDD)
 
FEM recrute un(e) Ingénieur de recherche en géosciences marines (CDD)
France Energies Marines vient d'annoncer l'ouverture d'un poste : Ingénieur de recherche en géosciences marines : géotechnique et géophysique


Toute l'info à suivre

Newsletter

Presse

Ouest Normandie énergies marines
3, rue René Cassin - 14280 Saint-Contest
emr-[(at)]-spl-onem-[(dot)]-fr | +33 (0)2.61.45.17.30


une initiative
Facebook RSS LinkedIn

Réalisation Web-Interactive